Get Even More Visitors To Your Blog, Upgrade To A Business Listing >>

UNE PAUSE SACRÉE QUI S’ACHÈVE…

par Bertrand Duhaime

Cliché énergétique du 26 janvier 2018.

En ce moment, vous qui recourez au calendrier grégorien, vous pouvez vous croire dans les énergies d’une année nouvelle, ce qui n’est pourtant pas le cas puisque, dans l’Ordre cosmique, cela ne se produira, pour les Terriens, que le 16 février. Ainsi, en 2018, février comportera un point d’étrangeté du fait qu’il ne comptera aucune Pleine Lune : la dernière se sera produite le 31 janvier alors que la prochaine suivra, le premier mars.

Pour le moment, vous vous situez presque à la sortie d’un couloir qui vous portait d’une Pleine Lune à une autre, dans un même mois, donc qui vous portait d’une Pleine Lune à une Lune bleue. Par cette anomalie, vous devriez comprendre que le mois de janvier a représenté, pour la planète et ses habitants, une expérience assez singulière : celle d’une longue Pause sacrée où tout semblait ralentir dans le plan physique tandis que, dans les profondeurs, tout s’animait à l’extrême.

Pour la plupart, dans l’ordre concret, au moment où les énergies semblaient ne jamais cesser de gagner en intensité, tout a soudain semblé ralentir. Ainsi, vous vous êtes retrouvé immobilisé, soit par des ratés de synchronicités, par la perte temporaire ou permanente d’un emploi, par l’avènement d’un drame d’importance ou d’un échec retentissant ou par l’affliction d’un mal sérieux ou d’une maladie grave. Vous avez eu l’impression de ne pouvoir que difficilement vous tirer d’une impasse, si vous continuiez de croire pouvoir vous en tirer. Impuissant, repris par un sentiment de séparation ou d’abandon, ce qui a pu réveiller une vieille mentalité de victime et se compliquer de doutes et de peurs, vous avez cru avoir complètement perdu le contrôle de Votre destin.

Et vous n’auriez pas tort d’y croire. Vous savez, en raison d’une polarisation toujours plus grande, l’humanité s’est divisée en deux clans qui continuent de s’écarter. Sans penser à porter de jugement de valeur, il faut admettre que, d’un côté, il y a la masse conditionnée, hypnotisée, celle qui n’a pas encore accepté le Règne de la Lumière, alors que, de l’autre, il y a la portion que la Lumière a touchée, parce qu’elle l’a cherchée ou qu’elle s’est ouverte à elle.

sacred-pauseLa Lumière ne s’impose pas à Ceux Qui l’ignorent, bien qu’elle ne puisse, peu à peu, que les écarter de son champ d’expression et le refouler dans les ténèbres résiduelles, mais elle ne lâche plus jamais ceux qui se sont frôlés à elle ou qui l’ont appelée. À ceux-là, de gré ou de force, elle impose les changements qui s’imposent, pour se frayer un plus large canal à travers eux et occuper toute la place.

Dans ce contexte, ceux qui résistent à son expansion, donc qui, consciemment ou inconsciemment, s’opposent à son expansion, en paient chèrement la note. C’est la raison pour laquelle il importe autant, pour chacun d’entre vous, d’assumer cette responsabilité de devenir des agents du changement ou de la transformation, ce qui doit commencer, en vous-même, par une analyse claire de vos motivations profondes et le repérage des liens désuets qui peuvent continuer à vous lier à une expérience malheureuse.

En ce moment, vous continuez d’être portés par les Énergies nouvelles de la Libération. De gré ou de force, tout concourt à assurer que vous récupériez votre complète liberté et que vous exerciez votre pleine souveraineté. Vous vivez dans une Ère nouvelle où tous les possibles deviennent possibles dans la mesure que vous vous assumez votre Maîtrise totale.

Ainsi, vous n’avez plus rien à attendre des autres, vous ne pouvez que tout attendre de vous-même. Sauf que, parce qu’il vous manque encore certains éléments, qui ne devraient pas tarder à vous échoir, pour avoir trop longtemps pataugé dans les miasmes de la densité et de la dualité, vous ne vous souvenez plus de la manière qu’il vous vaut gérer votre univers. Dans ce contexte, ceux qui continuent de se comporter en victimes du sort et qui continuent à projeter leurs torts sur autrui ne s’attirent pas un avenir très rutilant.

Pour le moment, à défaut de savoir quoi faire, ce qui importe c’est, dans la sérénité joyeuse et une patience sans borne, de vous laisser porter par la Danse de la Vie, qui sait fort bien où elle vous porte : là où réside votre Bonheur véritable, cet état béatifique que, en raison de votre obnubilation résiduelle, vous ne sauriez encore choisir, puisque vous confondez encore trop largement le Bonheur avec la satisfaction de tous vos désirs, même des plus régressifs.

Présentement, sans trop vous en rendre compte, à travers les hauts et les bas du quotidien, vous passez tout au crible de manière à développer une plus grande lucidité et à trouver au plus grand nombre d’éléments leur juste place. Tandis que vous élevez d’autres situations sur un plan supérieur, vous apprenez à discerner entre ce qui peut rester et ce qui doit partir. Sans trop de difficultés, vous vous écartez de certaines personnes et vous vous vous rapprochez d’autres que vous savez plus en affinités avec vos aspirations profondes.

Imaginez les drames auxquels les amoureux de leurs chaînes, incapables de faire les choix qui s’imposent, commencent à s’exposer, ce qui ne pourra que se signaler par une confusion grandissante, bien capable de dévier en un profond désespoir. Il en est ainsi de la Lumière qu’elle ne tolère pas dans ses parages ce qui semble s’opposer à elle.

Ainsi, vous apprenez à larguer les tâches et les obligations qui ne s’imposent plus ou ne peuvent plus avoir cours et à aimer ce qu’il en reste puisque cela ne peut que représenter une nécessité ontologique qui vous sert, celle de vous instruire ou de vous apporter plus d’Être. C’est-à-dire que vous abandonnez les activités et les situations que vous pouvez apprécier, mais que vous finissez par comprendre miner vos précieuses énergies. À vrai dire, vous gagneriez à en venir à ne plus accepter dans votre existence que ce vers quoi votre cœur vous porte.

Simultanément, vous ressentez de plus en plus le besoin de vous défaire des possessions qui vous encombrent, ne retenant de vos biens que ceux qui conservent une valeur pratique, qui ajoutent de la beauté autour de vous ou qui augmentent votre joie, du fait qu’ils vibrent de la fréquence de votre Essence véritable. Plus que jamais, vous ressentez le besoin de changer ce qu’il y a de malsain dans votre manière de vivre, surtout de vous alimenter. Et vous accueillez, les bras grands ouverts, tout ce qui, pour vous, représente un enrichissement.

Nous savons que vous aimeriez en avoir terminé avec certains changements ou certaines transformations. Sauf que ceux auxquels vous n’avez pas accepté de vous soumettre à ce jour, pour telle ou telle raison purement rationnelle ou émotionnelle, ne peuvent que retarder votre entrée dans la Pleine Lumière de la Vie nouvelle. Il vous appartient de déterminer ce qui peut continuer de vous accompagner et de déposer sur le Bûcher ardent ce qui ne le peut plus.

Pour le moment, vous retrouvez toujours devant un canevas vierge sur lequel, au gré de vos renoncements, ne tarderont pas à apparaitre de nouvelles couleurs très vibrantes. Vous pouvez contribuer à les faire apparaître en commençant par vous poser les bonnes questions : «Qui suis-je vraiment?» «Comment pourrais-je mieux servir la planète?» «Comment puis-je devenir autosuffisant?» «Comment pourrai-je parvenir à accorder plus de temps à la manifestation de la Vie véritable?» «Comment pourrais-je en venir à apprécier davantage tout ce qui, pour un but précis, s’impose à moi?» «Comment pourrais-je mieux me tirer de la dualité et du stress?» «Comment pourrais-je mieux parvenir à me concentrer sur ce qui est vrai et réel?» «Comment pourrais-je mieux m’ancrer dans la Réalité nouvelle qui s’offre déjà derrière le Voile résiduel de l’Illusion?»

Vous vous retrouvez à la Croisée des Voies et vous devez procéder à des changements d’attitude et de comportement, car vous devez y effectuer un retournement à 180 degrés.   Vous êtes entré dans la phase de reprise en main de votre Pouvoir créateur.   En ce moment, sans trop vous en rendre compte, c’est la manière d’y parvenir que vous cherchez…

Lire la suite ici…

© 2017, Bertrand Duhaime (Dourganandâ).  Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde.  Publication réservée aux seuls abonnés en règle avec leur souscription.  Merci de nous visiter sur : https://www.facebook.com/bertrand.duhaime.

Retrouvez les Chroniques de Bertrand Duhaime sur la Presse Galactique

PARTAGE

Vous êtes invités à reproduire cet article pour le retransmettre en incluant ceci :
« Chronique trouvée sur lapressegalactique.org »


This post first appeared on LaPresseGalactique.org | Un Saut Quantique Dans La, please read the originial post: here

Share the post

UNE PAUSE SACRÉE QUI S’ACHÈVE…

×

Subscribe to Lapressegalactique.org | Un Saut Quantique Dans La

Get updates delivered right to your inbox!

Thank you for your subscription

×