Get Even More Visitors To Your Blog, Upgrade To A Business Listing >>

Sierra Leone – Bénin : tests positifs à la Covid-19, à qui la faute ?

Les tests PCR Covid-19 au coeur du différend entre le Bénin et la Sierra Leone
Les tests PCR Covid-19 au coeur du différend entre le Bénin et la Sierra Leone

Certains disent que les problèmes d’organisations, de logistiques sont encore trop fréquent en Afrique et ralentissent le développement du football sur le continent. Et comment leur donner tort ? Une fois encore, un fait hors du terrain a fait les grand titres de la presse. C’est l’affaire des tests PCR Covid-19 en prélude du match entre la Sierra Leone et le Bénin, rencontre comptant pour les qualifications de la Coupe d’Afrique des Nations. 

Des tests positifs

Dans ce contexte exceptionnel, dû à la crise sanitaire, les joueurs doivent passer les tests PCR pour connaître leur sérologie vis -à-vis de ce Covid-19. Le match a lieu à Freetown, capitale de la Sierra Leone. C’est donc le pays qui reçoit qui s’occupe de l’organisation sanitaire autour de ce match. 

Mais voilà, trois heures avant le coup d’envoi du match, alors que le règlement de la CAF stipule que les résultats Des Tests Covid-19 doivent être rendus 6 heures avant le début du match, des joueurs majeurs de l’effectif béninois sont testés positifs. Il s’agit de Khaled Adenon, Saturnin Allagbé, Jodel Dossou, Cédric Hountondji et Steve Mounié. A noter que pour la petite histoire, lesdits résultats ont été remis au staff béninois sur un simple écrit à la main. 

Une manœuvre grossière

En colère, les Béninois crient à la triche. La CAF décide de reporter le match. L’histoire aurait pu s’arrêter là. Mais non, de retour dans leurs clubs respectifs ces mêmes béninois sont de nouveau testés. Des tests qui se révéleront négatifs.

Les voix se lèvent de partout dont celle de Michel Dussuyer, sélectionneur des Ecureuils du Bénin qui dénonce “une manœuvre grossière” de la part de l’équipe adverse, avant de poursuivre que « le fait qu’il nous testent pas à l’arrivée était bizarre. Ils avaient, je pense prévu leur coup en nous testant la veille pour pouvoir justifier de sortir les tests très peu de temps avant le match. La délégation comptait environ 80 personnes, car c’était un vol affrété. Et après les tests Covid-19, personne n’est positif, sauf cinq titulaires. Et quand vous regardez la liste, vous remarquez qu’il s’agit de l’épine dorsale de l’équipe, avec un gardien de but, deux défenseurs centraux et deux attaquants.” Du côté de la Sierra Leone, le crédo est simple: on n’a rien à se reprocher. « On a suivi le protocole.« 

Tous coupables

 Nous avons joint, Richard Naha, spécialiste du football africain qui a une autre vision de l’affaire.  « Les torts sont partagés. Les Béninois ont été très naïfs face à la situation, on attend des tests Covid-19 pendant des heures.” Avant d’ajouter que “la Confédération africaine de football a aussi tort. Car son règlement  sur la question est lacunaire. C’est à dire aujourd’hui, avec le contexte actuel, que doit-il être fait si plusieurs joueurs sont testés positifs au Covid-19. Pour l’instant, on ne sait pas. Espérons que cela ne se reproduise pas. »

La seule solution que l’instance faitière du football africain ait trouvé est de rejouer le match en juin. Un match décisif car on connaîtra l’identité de la dernière équipe à composter son billet pour le Cameroun.

Cynthia Nzetia pour Oeil d’Afrique

L’article Sierra Leone – Bénin : tests positifs à la Covid-19, à qui la faute ? est apparu en premier sur Oeil d'Afrique.



This post first appeared on OEIL D'AFRIQUE | L'actualité Africaine Avec, please read the originial post: here

Share the post

Sierra Leone – Bénin : tests positifs à la Covid-19, à qui la faute ?

×

Subscribe to Oeil D'afrique | L'actualité Africaine Avec

Get updates delivered right to your inbox!

Thank you for your subscription

×