Get Even More Visitors To Your Blog, Upgrade To A Business Listing >>

Réserve indienne de Nutashkuan

Réserve indienne de Nutashkuan

Nutashkuan est une réserve indienne innue, située dans la région administrative de la Côte-Nord. Située sur le bord de la rivière Natashquan cette communauté innue compte environ mille membres dont le gentilé est Nutaskuaniunnu. Cette réserve indienne a porté le nom de Natashquan a sa création en 1953. Le 13 février 2017, elle change son nom pour Nutashkuan.

D’une superficie de plus de 1 kilomètre carré, la réserve indienne de Nutashkuan est située à environ 6 km au sud de la municipalité du même nom, à 336 km à l’est de Sept-Îles, sur la Basse-Côte-Nord. Depuis toujours, les Montagnais de la région ont l’habitude, durant l’été, de laisser leurs territoires de chasse de l’arrière pays pour rejoindre la côte, y pêcher le saumon à l’embouchure des rivières ou encore chasser le loup marin. À Nutashkuan, les commerçants de fourrure profitèrent, dès 1710, de cette migration annuelle pour établir des liens commerciaux avec les autochtones. 

Un poste de traite autour duquel se regroupent les Montagnais sera d’abord établi sur la rive gauche de la rivière Natashquan puis, plus tard, sur le site actuel. Identifié sous les noms de Noutascoüan (1684), Notascouanne (1734), Natasquan (1831), Nataswan (1844), Natashwan (1846), Natasquan (1857), Nataskouan (1858), le poste voit sa désignation se stabiliser sous sa forme actuelle, Natashquan, vers 1895. En 1909, on procède à un premier arpentage des terres en vue de la création d’une réserve. Cette dernièr ne sera véritablement créée qu’en 1953. On confond souvent la réserve avec le hameau de Pointe-Parent qui lui est contigu. Le nom de Natashquan, qu’on retrouve orthographié Nutahkuant ou Nutashkuan dans le montagnais contemporain, est généralement traduit par “la où l’on a pris l’ours noir” ou par “il fait la chasse à l’ours”.

Aujourd’hui, les métiers principaux des membres de cette communauté sont des services, la pourvoirie, la pêche commerciale, la construction, le piégeage et le tourisme.

Notons finalement que la communauté est associée au Conseil tribal Mamuitun en ce qui a trait à la négociation territoriale globale avec les gouvernements fédéraux et provinciaux. Les Innus sont des autochtones du territoire de Nitassinan, qui comprend l’est du Québec et le Labrador. Leur population globale s’élève  à environ 20 000, dont la majorité de membres vivent au Saguenay et sur la Côte-Nord. Les Innus ont vécu en tant que chasseurs-cueilleurs pendant plusieurs millénaires dans cette région, habitant des tentes faites de peaux d’animaux. Leurs activités de subsistance étaient axées sur la chasse du caribou, de l’orignal, du cerf de Virginie et du gibier. Leur langue, l’innu-aimun fait partie de la même famille linguistique que la langue parlée par les Cris de la Baie James au Québec et ceux de l’Ontario.

Les Montagnais de Nutashkuan se recueillent dans leur église nommée Notre-Dame des Indiens.

Durant l’été, les Innus montent leurs campements à quelques reprises à l’occasion de fêtes spéciales. À l’Île Ste-Hélène, pour la Fête du Saumon, à la Montagne Bleue, pour la Fête de Ste-Anne, aux abords de la Grande Rivière Natashquan, pour la Fête des Aînés et au village de Natashquan pour le Festival du conte et de la légende de l’Innucadie.

Ces activités permettent aux autochtones et allochtones de partager et de fraterniser. Une belle complicité existe entre les autochtones et allochtones de Natashquan.

L’accès à la réserve se fait par la route 138 et par bateau. Son réseau routier est de 6100 mètres de routes en gravier.

Nutashkuan compte aujourd’hui environ 2 % de francophones et 98 % de familles qui parlent la langue innue-aimun.

Coordonnées de la réserve indienne de Nutashkuan :

Conseil des Montagnais de Natashquan
78, rue Mashkush
Natashquan
G0G 2E0.

Téléphone : 418 726-3529.

Site Web de la communauté : mamit-innuat.com/membres/nutashkuan.aspx.

Village de Nutashkuan vu par Iphigénie Marcoux-Fortier. L’image a été versé dans le domaine public.


This post first appeared on Voyage à Travers Le Québec - Scrapbook De La Civ, please read the originial post: here

Share the post

Réserve indienne de Nutashkuan

×

Subscribe to Voyage à Travers Le Québec - Scrapbook De La Civ

Get updates delivered right to your inbox!

Thank you for your subscription

×