Get Even More Visitors To Your Blog, Upgrade To A Business Listing >>

Superposer ses vêtements pour le plein air

Tags: les couches

S’habiller selon la météo et nos activités de plein air peut s’avérer être compliqué si l`on pense aux prévisions trompeuses et l’humeur changeante de dame nature. Devrait-on s`habiller en fonction des 15 à 20 mm de pluie prévus, ou se laisser guider par notre optimisme et sortir le short et le chapeau de paille?

Comme je suis certaine que la plupart d`entre vous se sont déjà fait dire cette fameuse phrase par vos parents : « N’oublie pas ton manteau! C’est mieux d’avoir trop chaud que trop froid… », je tiens à vous dire qu’ils avaient raison! Ces paroles sages traduisent l’idée principale derrière le système multicouche; habillez-vous pour le scénario le plus défavorable et adaptez-vous au fur et à mesure.

Pourquoi s’habiller en « pelures d’oignon »?

Comme le dit si bien l’adage,« C’est mieux d’avoir trop chaud que trop froid ». Retrouver une température corporelle confortable est souvent plus facile à faire du chaud au froid (tout dépendant de la météo et de l’environnement, bien entendu). Si vous avez trop chaud en gambadant dans les prés ou en déchirant sur un sentier de vélo à voie unique, vous pouvez facilement ajuster votre température corporelle en retirant une couche.

L’idée consiste à retirer et à ajouter des couches pendant vos activités extérieures pour que vous puissiez conserver une température corporelle équilibrée. Vous pourrez alors profiter de ce qui est vraiment important — comme votre prochain emplacement de camping, là… juste devant vous! — en tout confort.

Les trois couches principales du système multicouche

Le système multicouche comprend trois couches principales – une couche de base, couche intermédiaire et coquille/couche externe. Chaque couche joue son propre rôle et favorise une température corporelle confortable et équilibrée pendant votre activité.

Couches de base

La première couche — connue sous le nom de couche de base — est le vêtement en contact avec votre peau. La fonction principale de la couche de base est d’éloigner la transpiration et de sécher rapidement pour que vous n’attrapiez pas froid.

Pendant l’hiver où lorsqu’il fait vraiment froid, assurez-vous que la couche de base est ajustée près du corps pour qu’elle puisse évacuer la transpiration au maximum. Sinon, l’humidité restera sur votre peau jusqu’à ce qu’elle s’évapore d’elle-même, vous laissant alors plus vulnérable au froid.

Idéalement, il est préférable d’avoir une couche de base en tissu absorbant (ex. : laine ) ou en fibres synthétiques (ex. : polyester ). Ces tissus élimineront la transpiration de votre corps afin de garder votre peau confortablement au sec.

Les couches de base en laine mérinos

La laine mérinos est idéale pour les activités de plein air en raison de sa gestion des odeurs et de ses propriétés régulatrices de température; elle vous apporte fraîcheur par temps chaud, et chaleur par temps froid..

Si vous partez à l’aventure pendant plusieurs jours et prévoyez porter la même couche de base quelques jours de suite, optez pour une couche de base confectionnée en lainage, comme le chandail Smartwool à manches longues NTS 250 ou le T-Shirt Smartwool NTS Micro 150 pour le haut, et le legging Icebreaker Oasis pour femme ou le legging Icebreaker avec ouverture Anatomica pour homme pour le bas.

La laine mérinos assure un moral d’aventurier élevé, tout en réduisant les odeurs qui puent l’aventure!

Smartwool NTS 250 CrewSmartwool NTS Micro 150 TeeIcebreaker Women's Oasis LeggingsIcebreaker Men'S Anatomica Leggings with Fly

Smartwool et Icebreaker sont deux marques spécialisées et reconnues pour leurs produits en laine mérinos, mais d`autres compagnies en proposent comme Kari Traa avec leur pantalon Ulla pour femme ou Helly Hanson et leur chandail 1/2 Zip HH Warm Freeze pour homme.

Les couches de base synthétiques

Si vous avez la peau sensible et que la laine ne fonctionne pas pour vous (même après l’avoir essayée à plusieurs reprises), ne perdez pas espoir! Les matières synthétiques telles que le polyester (ex. : Polartec Power Dry) font un aussi bon travail lorsque vient temps d’évacuer l’humidité. Le seul bémol? Les matières synthétiques risquent de retenir les odeurs, ce qui pourrait ne pas s’avérer idéal pour un séjour de plusieurs jours.

Pour les explorateurs qui ne peuvent pas porter de laine, il existe des vêtements en polyester dotés d`un contrôle des odeurs qui valent la peine d`être essayés. Si ce genre de produit vous interpelle, tournez-vous vers le Patagonia Capilene Thermal Weight Crew ou le Patagonia Capilene Midweight Zip Neck pour le haut, et le Arc’teryx Pho AR Bottom ou le Arc’teryx Phase SL Bottom pour le bas!

Patagonia Capilene Thermal Weight CrewPatagonia Capilene Midweight Zip NeckArc'teryx Rho AR BottomArc'teryx Phase SL Bottom

En ce qui concerne Les Couches de base, la catégorie couvre un large éventail de produits comme les soutiens-gorges sport et les culottes, en passant par les camisoles ou les chandails sans manches — parfaits pour une randonnée d’été par temps chaud — sans oublier les longs sous-vêtements, les leggings et chandails à manches longues, spécialement conçus pour les conditions froides ou pour dévaler les pistes de ski.

Pour que vous puissiez adapter vos couches de base à votre activité ou la température de votre environnement, gardez en tête que plusieurs épaisseurs différentes vous sont proposées.

Découvrez les couches de base pour hommes
 
Découvrez les couches de base pour femmes

Couches intermédiaires

La seconde couche, communément appelée couche intermédiaire, est votre couche isolante. Le rôle principal de la couche intermédiaire est d’emprisonner votre chaleur corporelle pour vous garder au chaud, tout en favorisant une température corporelle confortable.

De façon générale, il est préférable de choisir sa couche intermédiaire assez ajustée, mais pas serrée au point que vous ne pourrez pas porter une couche de base en dessous. Une coupe plus ajustée laisse moins de chance à l’air froid de s’infiltrer, mais permet quand même à l’air chaud de circuler convenablement, procurant une bonne chaleur et un confort douillet.

Les couches intermédiaires vont des couches en laine polaire, comme le Norrona 29 Warm 1 Zip Hood pour les températures plus chaudes, aux manteaux en duvet comme le TNF Thermoball Full Zip pour les températures glaciales.

Bref, la couche intermédiaire idéale peut varier selon les conditions météo actuelles de votre destination plein air.

Norrona 29 Warm 1 Zip HoodTNF Thermoball Full Zip

Tout comme les couches de base, les couches intermédiaires sont offertes dans un choix de matières, soit en fibres naturelles ou en fibres synthétiques. Les matières naturelles comprennent le duvet et la laine, tandis que les fibres synthétiques incluent principalement les mélanges en laine polaire ou polyester comme le Polartec et le Thinsulate.

Les couches intermédiaires en laine

Les couches intermédiaires en laine et en laine mérinos comme le Icebreaker Ellipse Long Sleeve Half Zip Hoodie et le Icebreaker Quantum Long Sleeve Zip Hoodie auront les mêmes propriétés de gestion des odeurs et de régulation de température que les couches de base. Donc encore, elles seront idéales pour un voyage de plusieurs jours, ou lors d`un séjour où la température n’est pas forcément optimale.

Icebreaker Ellipse Long Sleeve Half Zip HoodieIcebreaker Quantum Long Sleeve Zip Hoodie

Les couches intermédiaires en duvet

Pour leur rapport chaleur-poids et leur compressibilité, les couches intermédiaires en duvet sont dures à battre, même si elles ne performent pas aussi bien par temps humide. Pour cette raison, les manteaux en duvet comme le Mountain Hardwear Dynotherm Hooded Down Hoodie et le Mountain Hardwear Nitrous Down Jacket sont parfaits pour les climats froids et secs, où ils pourront réaliser leur plein potentiel isolant.

Mountain Hardwear Dynotherm HoodieMountian Hardwear Nitrous Down Jacket

Les couches intermédiaires synthétiques

Les matériaux synthétiques comme le polyester ou la laine polaire proposent plusieurs variantes comme les tissus Polartec et Thinsulate. Ces matériaux sont légers, respirants, conservent leurs propriétés isolantes même lorsqu’ils sont humides; mais demeurent tout de même moins compressibles que le duvet. Si vous n’êtes pas particulièrement préoccupés par la compressibilité de votre couche intermédiaire, les matières synthétiques seront tout indiquées pour les environnements humides et sécheront plus rapidement que la laine.

Il existe trois différentes épaisseurs de laine polaire pour que vous soyez assuré d’avoir la version adaptée à votre activité :

  • La laine polaire légère est idéale pour les activités aérobiques ou les climats doux, et constitue un excellent choix pour les activités à haute intensité afin d’empêcher la surchauffe.
  • La laine polaire mi-épaisse est idéale pour une activité modérée et un climat tempéré, comme une randonnée sur la côte ouest en début d’automne.
  • La laine polaire épaisse est parfaite pour les climats plus froids et les activités à faible intensité comme promener son chien.

En ce qui concerne les couches synthétiques mi-épaisses, il existe plusieurs options offertes par une grande variété de marques! Pour la montagne ou une balade en ville, vous pouvez choisir quelque chose de douillet en Polartec 300 comme le RAB Women’s Kodiak Jacket . Si vous êtes adepte de la marque Arc’teryx, le Arc’teryx Covert Hoody est une couche technique conçue en laine polaire chinée Alpenex, pour une apparence similaire à de la laine.

RAB Kodiak JacketArc'teryx Covert Hoody

Coquille/couche externe

La troisième couche constitue votre couche de protection , vous gardant bien au chaud, au sec, et à l’abri des éléments. Tout dépendant de votre activité et du climat de votre destination, une coquille/couche extérieure pourrait être un coupe-vent mince comme le Marmot Trail Wind Hoody ou une coquille technique et durable en Gore-Tex comme le Arc’teryx Beta AR Jacket .

La plupart des couches externes sont imperméables ou résistantes à l’eau, et constituent probablement la couche la plus importante, car elle vous protégera des conditions météo changeantes lorsque vous serez dans les bois!

Marmot Trail Wind HoodyArc'teryx Beta AR Jacket

Assurez-vous que votre couche extérieure possède une protection imperméable fiable, mais aussi une ventilation adéquate. Si votre protection n’en possède pas, alors votre système multicouche ne performera pas au meilleur de ses capacités. Lorsque vous transpirez, l’humidité est évacuée de votre peau par votre couche de base, et s’évapore de votre couche intermédiaire grâce à la ventilation présente dans votre couche externe.

Comme les couches intermédiaires, il existe un choix varié de coquilles externes conçues pour différentes utilisations. Peu importe celle que vous choisissez, elle doit être assez ample pour pouvoir être portée par-dessus vos autres couches et vous procurer une bonne liberté de mouvement. Il vaut mieux essayer votre couche externe avec quelques épaisseurs pour vous donner une meilleure idée de la coupe et vous assurez qu’elle pourra accommoder votre système multicouche.

Couches externes pour conditions climatiques fraîches

Si vous superposez vos couches pour vos activités par temps frais, comme une randonnée ou du ski en montagne, choisissez une coquille imper-respirante comme le Norrona Falketind Gore-Tex Jacket ou le Marmot Speed Light Jacket.

Norrona Falketind Gore-Tex JacketMarmot Speed Light Jacket

Les manteaux imperméables et respirants sont généralement un choix plus dispendieux, mais vous offriront une performance phénoménale. Le plus souvent, vous y retrouverez des matériaux haut de gamme comme une membrane stratifiée telle que Gore-tex et eVent , et sont spécialement conçus pour les conditions météo plus froides/mouillées. Elles sont donc idéales pour les activités d’hiver comme le ski, la planche à neige et les excursions alpines.

Couches externes pour activités à haute intensité

Si vous recherchez une coquille pour vos activités à haute intensité où que vous risquiez de rencontrer de légères précipitations, une coquille résistante et respirante est un bon choix. Ces coquilles ont normalement un prix plus raisonnable et seront capables d’affronter les températures modérées si vous y ajoutez des sous-couches.

Les produits résistants à l’eau comme le Outdoor Research Ferrosi Hoody ou le Marmot Ether DriClime Hoody seront plus efficaces par temps doux lorsqu’il pleut ou vente légèrement.

Outdoor Research Ferrosi HoodyMarmot Ether DriClime Hoody

Normalement, les produits résistants à l’eau sont dotés d’un traitement déperlant durable et parfois même de coutures scellées. Si on les compare aux coquilles entièrement imperméables, elles offrent généralement une protection plus légère contre les éléments, mais feront quand même parfaitement l’affaire.

Coquilles souples

Les coquilles souples sont disponibles en version pour températures froides ou version pour températures douces. Ces coquilles mettent l’accent sur la respirabilité et vous garderont au chaud par temps légèrement pluvieux ou venteux. Elles ne sont pas aussi durables que les coquilles imper-respirantes, mais pourront remplacer les couches isolantes et la coquille externe par temps modéré.

Si vous ne pensez pas vous aventurer dans des conditions météo extrêmes, et que vous cherchez un vêtement polyvalent afin d’éliminer des couches et du poids, songez à choisir une coquille souple comme le Black Diamond Alpine Start Hoody ou le Patagonia Levitation Hoody.

Black Diamond Alpine Start HoodyPatagonia Levitation Hoody

Les coquilles souples sont idéales pour les activités aérobiques comme le ski de fond ou la randonnée, parce qu’elles sont souvent plus extensibles et parfaitement adaptées aux mouvements de ces activités.

Coquilles isolantes

Les coquilles isolantes sont conçues pour les conditions météo extrêmes où même le plus petit ajout de chaleur fait toute la différence. Elles sont normalement légèrement plus lourdes et offrent moins de polyvalence que le système multicouche, alors elles sont plus adaptées aux activités ou vous n’aurez pas à constamment retirer ou ajouter des couches. Ceci dit, il y a de nouveaux modèles qui transforment tranquillement notre perception des coquilles isolantes.

Les coquilles isolantes comme le Arc’teryx Fission SL Jacket et le Norrona Roldal Gore-Tex PrimaLoft Jacket sont des exemples de manteaux isolants plus légers, conçus pour vous protéger des éléments pendant que vous explorez les montagnes dans les plus froides conditions météo.

Arc'teryx Fission SL JacketNorrona Roldal Gore-Tex PrimaLoft Jacket

Les coquilles isolantes sont — de façon générale — idéales pour vous garder au chaud sur le remonte-pente, pour le camp de vacances, ou tout simplement pour votre magasinage de Noël en ville; mais de nouveaux modèles comme ceux photographiés ci-dessus ont tout pour changer ce stéréotype.

Partez à l’aventure!

Passer du bon temps à la montagne commence tout d’abord avec le confort. Si vous démarrez votre journée en ayant froid et que vous avez de la difficulté à rester au chaud pendant votre activité, vous ne ferez pas long feu.

Enfilez quelques couches supplémentaires avant de partir, et pendant que vous y êtes, vous pouvez toujours en ajouter dans votre sac… au cas où. La météo est parfois imprévisible et peut transformer votre merveilleuse aventure en mauvais rêve en l’espace de quelques minutes, alors assurez-vous d’être préparé!

Un bon système multicouche vous aidera à conserver une chaleur corporelle équilibrée pendant vos activités et vous permettre de créer de merveilleux souvenirs et profiter au maximum de vos activités en plein air.

The post Superposer ses vêtements pour le plein air appeared first on Altitude-blog.com.



This post first appeared on Altitude-blog.com -, please read the originial post: here

Share the post

Superposer ses vêtements pour le plein air

×

Subscribe to Altitude-blog.com -

Get updates delivered right to your inbox!

Thank you for your subscription

×