Get Even More Visitors To Your Blog, Upgrade To A Business Listing >>

L’asclépiade, vous connaissez?

Connaissez-vous l’asclépiade? Vous reconnaîtrez sûrement Cette Plante surnommée “petits cochons” ou “cochons de lait” sur le bord des routes d’une couleur rose pâle. Vous pouvez également l’apercevoir au milieu des champs ou encore dans les terrains vagues.

Cette Plante est reconnue pour ses multiples bienfaits mais il faut rester prudent! Puisque l’asclépiade peut pousser sur des terrains contaminés ou encore avoir été aspergée de pesticides, il est important de porter des gants lorsqu’on la manipule.

Comestible mais…

milkweed-flower

Cette plante est comestible mais il faut bien faire attention à comment l’apprêter et à quelle partie manger. Les trois parties sécuritaire à cuisiner sont; les jeunes pousses, qui ressemblent à des asperges; les fleurs en ombrelles, qui ressemblent à des brocolis; puis les gousses, qui mesurent entre 4 à 5cm de long et qui peuvent être marinées dans les sauces.

Pour une commestion sécuritaire, il faut rincer sa cueillette plusieurs fois, puis ensuite procéder à la faire bouillir 2 fois 5 minutes en changeant l’eau à chaque fois. Cette technique vous permettra d’éliminer toute trace de goût amer causé par le latex présent dans cette plante.

L’asclépiade est très riche en vitamine C et ses racines peuvent être infusées en tisane pour leurs propriétés diurétiques.

Malgré que cette plante ne soit pas nécessairement la plus populaire en terme d’alimentation chez les humains et animaux, elle est indispensable pour un insecte en particulier: le monarque.

Les feuilles d’asclépiade sont la seule source de nutrition des chenilles de monarque car ces dernières digèrent bien le latex présent dans la plante. L’ingestion du latex chez cet insecte est aussi un moyen de le rendre toxique pour s’assurer un moyen de défense contre ses prédateurs.

Propriétés médicinales

milkweed-bloom

Autrefois, la plante d’asclépiade était utilisée par les Amérindiens pour ses propriétés médicinales. Ils s’en servaient comme baume contre la douleur en faisant brûler la soie à l’intérieur du fruit. De plus, le latex servait à protéger les plaies et aidait à la cicatrisation.

De nos jours, la plante peut servir à soigner des crises d’asthme, des troubles de digestion et la fièvre.

Autres utilisations

milkweed-caterpillar

Lors de la dernière guerre, la soie retrouvée dans les gousses servait à bourrer les vestes de sauvetage. Les aigrettes, en plus d’avoir des propriétés isolantes, peuvent flotter incroyablement bien sur l’eau. C’est pour ça que certain appelle la plante la soie d’Amérique.

À ce jour, la soie d’asclépiade est encore communément utilisée dans la confection de tissu et dans le rembourrage de douillettes et d’oreillers. Le latex, de son côté, est utilisé pour fabriquer de la gomme à mâcher et du caoutchouc.

La Coopérative Monark

SONY DSC

La coopérative Monark travaille fort pour mettre en valeur cette plante. Leur mission est d’offrir l’appui et les moyens nécessaires aux propriétaires fonciers de développer la culture de l’asclépiade.
Seriez-vous intéressés à voir votre champ couvert de splendides ombrelles roses au doux parfum qui attireront les papillons monarques? Si oui, contactez la Coop Monark ici.

Photos de Liz West, Andy McLemore, Justin Meissen, Tracey Adams et Mike Keeling

The post L’asclépiade, vous connaissez? appeared first on Altitude-blog.com.



This post first appeared on Altitude-blog.com -, please read the originial post: here

Share the post

L’asclépiade, vous connaissez?

×

Subscribe to Altitude-blog.com -

Get updates delivered right to your inbox!

Thank you for your subscription

×