Get Even More Visitors To Your Blog, Upgrade To A Business Listing >>

Volvo Ocean Race - Merci Hong Kong, cap sur Auckland !


Arrivé en vainqueur à Hong Kong il y a deux semaines et demie, Team Sun Hung Kai/Scallywag a mis un point d’honneur à quitter son port d’attache le premier : l’équipage mené par David Witt, qui avait créé une grosse surprise en remportant la quatrième étape, a en effet coupé en tête la ligne de départ de la sixième ce mercredi à 11:00, heure locale, dans une petite brise de 6-7 nœuds d’est-sud-est devant Team AkzoNobel et Team Brunel. 

Ce dernier a ensuite pris les commandes au moment où la flotte quittait les îles de Hong Kong, cap à l’est-sud-est dans un vent de nord-est qui, peu à peu, va forcir pour atteindre une bonne vingtaine de nœuds, puis jusqu’à 35-40.

Ce début de sixième étape va ressembler à la seconde partie de la quatrième entre Melbourne et Hong Kong, mais dans l’autre sens, une différence notable, puisque les 54 marins engagés - 9 sur MAPFRE, Dongfeng Race Team, Team Sun Hung Kai/Scallywag, Team AkzoNobel, 10 sur Turn the Tide on Plastic, 8 sur Team Brunel, rappelons que Vestas 11th Hour Racing n’a pas pris le départ, son VO65 n’étant pas encore complètement réparé - vont évoluer majoritairement au près face à un vent d’est-nord-est, des conditions nettement moins agréables. Il s’agira ensuite de négocier un Pot-au-Noir qui, à l’aller, avait totalement redistribué les cartes au profit de l’équipage de David Witt, passé de dernier à premier. 

A quoi s’attendre cette fois-ci ? Le skipper de Dongfeng Race Team, Charles Caudrelier, voit une situation potentiellement différente, mais tout aussi piégeuse, voire plus : « C’est encore plus compliqué parce que lorsqu'on arrive vers les Philippines, on ne sait pas où on va passer dans le Pot-au-Noir. À l'aller, on savait qu'on allait passer au ras des îles Salomon, là, on peut passer partout. Ce qui définit ton point de passage, c'est la météo que tu vas avoir dans le sud et celle-là, tu ne la connais pas, tu es tellement loin que tu ne sais pas exactement ce qui va se passer... » Son navigateur Pascal Bidégorry, de retour sur cette étape après avoir manqué la précédente pour cause de blessure, résume le dilemme : « Nous allons devoir prendre une grande décision très tôt pour quelque chose qui va arriver entre dix et douze jours plus tard ».

La stratégie et la prise de risques seront donc des éléments clés de cette étape. « C'est un peu un pari, je pense que la flotte peut vraiment partir dans tous les sens, c'est vraiment une étape dangereuse avec des bateaux qui auront de la réussite et vont faire un super coup, d’autres qui vont être punis. Tout le monde a peur de ça, peut-être que la flotte va du coup rester groupée », poursuit Charles Caudrelier.

On n’en est pas encore là, mais nul doute que ce Pot-au-Noir jouera une nouvelle fois un rôle décisif dans cette sixième étape longue de 6100 milles qui s’achèvera à Auckland. Véritable port emblématique de la Volvo Ocean Race, la fameuse « City of Sails » l’accueillera pour la dixième fois en treize éditions, au grand bonheur des nombreux marins néo-zélandais engagés sur l’épreuve, dont Peter Burling et Blair Tuke, les héros de la dernière Coupe de l’America, respectivement à bord de Team Brunel et de MAPFRE, mais pas seulement : « C’est l’une des plus belles étapes car Auckland est un endroit fantastique où les gens sont vraiment connaisseurs en matière de course au large et adorent la Volvo Ocean Race », conclut Charles Caudrelier.

Rappelons qu’au classement général après les cinq premières étapes (sur onze, la cinquième, de ralliement, ne comptait pas au classement), MAPFRE est en tête avec 4 points d’avance sur Dongfeng Race Team, 11 sur Vestas 11th Hour Racing, 14 sur Team Sun Hung Kai/Scallywag, 16 sur Team Brunel, 19 sur Team AkzoNobel et 25 sur Turn the Tide on Plastic.




This post first appeared on NAVIGAMUS BLOG A VELA, please read the originial post: here

Share the post

Volvo Ocean Race - Merci Hong Kong, cap sur Auckland !

×

Subscribe to Navigamus Blog A Vela

Get updates delivered right to your inbox!

Thank you for your subscription

×