Get Even More Visitors To Your Blog, Upgrade To A Business Listing >>

COMMENT FONCTIONNENT LES ONDES CÉRÉBRALES : Delta, Thêta, Alpha, Bêta et Gamma

Il existe 5 types d’ondes cérébrales qui fonctionnent presque comme des notes de musique. Certaines agissent à basse fréquence, d’autres à une fréquence plus élevée. Cependant, ensemble, elles sont capables de constituer une harmonie où nos pensées, nos émotions et nos sensations peuvent atteindre un équilibre parfait, de sorte que Nous nous sentons plus attentifs et réceptifs à tout ce qui nous entoure…

Chacun d’entre nous aura entendu quelqu’un dire quelque chose comme “je veux entraîner mon onde cérébrale Alpha pour me sentir plus détendu et atteindre la sérénité adéquate et la paix intérieure”. Plus encore, il est même question ces derniers temps de machines de biorétroaction capables de stimuler certaines ondes pour nous permettre d’atteindre, grâce à elles, certains états de conscience. Il convient néanmoins de rester prudent avec ces données.

“L’œil absorbe … Le cerveau produit des formes …”
-Paul Cézanne-

S’agissant de nos ondes cérébrales, la clé de l’authentique bien-être est que chacune d’elles fonctionne correctement, dans sa fréquence et à un niveau optimal. De plus, nous ne pouvons pas ignorer le fait que ces rythmes cérébraux ne sont pas stables, mais qu’ils changent à mesure que nous grandissons, mûrissons et vieillissons. Le but, par conséquent, n’est pas d’être obsédé par le renforcement de nos ondes Bêta pour améliorer notre attention ou les Gammas pour atteindre un état mystique ou spirituel supposé.

La vérité est qu’il n’existe pas de type d’onde cérébrale meilleure qu’une autre ou plus spéciales par rapport aux autres. Toutes sont importantes, car elles sont toutes le résultat de l’activité électrique de nos neurones et de chacun de nos états mentaux.

ondes cérébrales

Les différents types d’ondes cérébrales

Nous savons tous que  le cerveau est un organe électrochimique ; en effet, les neurologues expliquent que si toutes nos cellules nerveuses étaient activées en même temps, nous pourrions obtenir assez d’énergie pour allumer une ampoule. Il s”agit là d’une donnée incroyable.

Par ailleurs, toute cette activité électrique est responsable des différents types d’ondes cérébrales, une sorte de processus complexe, fascinant et parfait par lequel chaque activité, chaque état mental et chaque pensée sont capables d’émettre un type d’onde cérébrale.

D’autre part, il est important de clarifier que notre cerveau maintient actifs les 5 types d’ondes cérébrales tout au long de la journée. Selon ce que nous faisons à un instant donné certaines ondes montreront une plus grande activité dans certaines zones de notre cerveau et d’autres travailleront avec moins d’intensité dans d’autres zones, mais aucune ne sera, pour ainsi dire, “déconnectée”.

 “Par exemple, il se peut qu’à un instant de la journée notre onde alpha ait une activité intense dans le lobe frontal, ce qui nous fera ressentir de l’anxiété. Cependant, cette même onde alpha dans la région occipitale impliquerait un état de relaxation optimal.”

Il s’agit de nuances très spécifiques que nous devons prendre en considération. Voyons à continuation qu’elles sont les différents types d’ondes cérébrales et comment se caractérise leur effet.

ondes cérébrales

1. Les ondes Delta (1 à 3 Hz)

Les ondes Delta sont celles qui ont une plus grande amplitude d’onde et sont liées au sommeil profond (mais sans rêves). Il est également intéressant de savoir qu’elles sont très fréquentes chez les bébés et les jeunes enfants, de sorte que, à mesure que nous vieillissons, nous produisons moins d’ondes de ce type. La vérité est que le sommeil et notre capacité à nous reposer se perdent progressivement au fil des ans.

Par ailleurs, il faut également noter que ce type d’onde est principalement lié à des activités corporelles dont nous n’avons pas conscience, telles que la régulation de la fréquence cardiaque ou de la digestion.

  • Que se passe-t-il si dans un électroencéphalogramme révèle des pics très élevés de cette onde ? Cela pourrait indiquer une lésion cérébrale, des problèmes d’apprentissage ou même être un indicateur de TDAH sévère.
  • Que se passe-t-il si dans un électroencéphalogramme révèle de faibles pics de cette onde ? Cela pourrait indiquer un mauvais sommeil, des difficultés pour activer et revitaliser le corps et l’esprit …
  • Un niveau adéquat d’ondes delta favorise et protège le système immunitaire, notre repos et notre capacité d’apprentissage.

2. Les ondes Thêta (3,5 à 8 Hz)

Le deuxième des types d’ondes cérébrales va de 3,5 à 8 Hz et est principalement lié à nos capacités imaginatives, à la réflexion et au sommeil. En tant que curiosité, nous pouvons préciser que les ondes thêta ont tendance à montrer une activité élevée lorsque nous éprouvons des émotions très profondes.

Un exemple simple lors duquel nous pouvons être conscients du moment où ce type d’onde prend le contrôle est lorsque nous finissons de faire un effort ou une tâche qui a demandé beaucoup d’énergie. Juste au moment où nous nous détendons et laissons notre imagination “voler” , les ondes thêta acquièrent une plus grande présence dans notre cerveau.

Voici davantage de données illustratives :

  • Un pic élevé d’ondes Thêta peut être lié à un trouble dépressif, un manque d’attention…
  • Les pics bas vont de pair avec l’anxiété, le stress et une faible auto-conscience émotionnelle.
  • Un niveau adéquat d’ondes Thêta favorise la créativité, la connexion émotionnelle et même notre intuition.

ondes cérébrales

3. Les ondes alpha (8 à 13 Hz)

Les ondes Alpha apparaissent dans ce crépuscule intermédiaire où il le calme est présent mais pas le sommeil, où nous trouvons la relaxation et un état favorable à la méditation. Nous pouvons également les éprouver lorsque nous sommes sur le canapé à regarder la télévision ou au lit, mais sans nous endormir.

  • Un niveau élevé d’ondes alpha nous empêcherait de concentrer notre attention ou même de nous sentir trop faible pour accomplir une tâche.
  • Un niveau bas vas de pair avec l’anxiété, le stress et l’insomnie.

4. Les ondes bêta (12 à 33 Hz)

Nous avons déjà franchi le seuil de ce types d’ondes cérébrales, de niveau faible ou modéré, pour atteindre un échelon supérieur. Nous sommes ici déjà dans ce spectre de fréquences plus élevées qui résultent d’une intense activité neuronale.

Nous parlons d’états très intéressants, en même temps que complexes, il faut bien le dire. Des états qui sont liés à ces activités quotidiennes où nous mettons toute notre attention, lorsque nous restons vigilants et que nous devons être conscients de multiples stimuli.

Des activités aussi banales que conduire, passer un examen, faire une exposition, participer à une réunion de travail en présentant un projet, etc., sont des moments d’activation maximale. Cependant, un excès, une suractivation neuronale peut conduire à un état d’anxiété ou de stress susceptible de nous porter préjudice.

  • Un faible niveau d’ondes bêta, en revanche, nous conduirait à un état trop détendu, laxiste, voire dépressif…
  • Un niveau optimal de ces ondes nous aide à être beaucoup plus réceptif, concentré sur l’amélioration de notre capacité à résoudre les problèmes.

5. Les ondes gamma (25 à 100 Hz)

Nous savons qu’en écoutant le mot “gamma” nous vient immédiatement à l’esprit les fameux rayons gamma, avec leur longue longitude d’onde et leur rayonnement électromagnétique élevé. En réalité, les ondes gamma et les rayons gamma ne se ressemblent que sur un point : leur fréquence extrêmement rapide .

ondes cérébrales

Nous devons préciser que les neuroscientifiques commencent à découvrir davantage de données sur ce type d’ondes, dont nous savions peut de chose il y a peu encore. Plus encore, il est très difficile de les capturer dans les électroencéphalogrammes. Nous parlons d’un type d’onde qui trouve son origine dans le thalamus et qui se déplace de l’arrière du cerveau vers l’avant et à une vitesse incroyable.

  • Elle sont liées à des tâches de traitement cognitif élevé.
  • Elles ont un rapport avec notre style d’apprentissage, avec la capacité d’établir de nouvelles informations mais également avec nos sens et nos perceptions.
  • Nous savons par exemple que les personnes ayant des problèmes mentaux ou d’apprentissage tendent à avoir une activité d’ondes gamma plus faible que la moyenne.
  • Les états de bonheur montrent également des pics élevés dans ce type d’ondes.
  • La phase de sommeil REM est par ailleurs généralement caractérisée par une activité élevée dans cette gamme de fréquences.

Pour conclure, connaître les différents types d’ondes nous permet de comprendre que nos processus mentaux, nos émotions, activités et dynamiques génèrent un type d ‘”énergie” dans notre cerveau. La clé est donc d’en être conscient, d’apprendre à se détendre, d’être plus réceptif, intuitif ou de favoriser, par exemple, ce contrôle émotionnel où notre anxiété agit en notre faveur et jamais contre nous.

Cela vaut la peine d’essayer.

Source: https://nospensees.fr/



This post first appeared on LaPresseGalactique.org | Un Saut Quantique Dans La, please read the originial post: here

Share the post

COMMENT FONCTIONNENT LES ONDES CÉRÉBRALES : Delta, Thêta, Alpha, Bêta et Gamma

×

Subscribe to Lapressegalactique.org | Un Saut Quantique Dans La

Get updates delivered right to your inbox!

Thank you for your subscription

×