Get Even More Visitors To Your Blog, Upgrade To A Business Listing >>

LE TEMPS S’ACCÉLÈRE

par Lulumineuse
Le temps s’accélère et nous voilà bientôt dans le programme essorage de la grande machine à laver qu’est ce cycle de transition. Petit à petit, nous sommes poussés à ne plus aller à l’encontre de nous-même mais à la RENCONTRE de nous-m’Aime, jusqu’au retrouvailles totales avec notre être véritable.

Alors, je tenais à vous partager ce message transmit en 2014, car ce moment n’est pas si loin dans ce qui s’en vient 🙂 (malgré les grands tumultes que nous auront à franchir et à transcender avant !)

Je suis née avec le souvenir profond d’une ville où tous les êtres vivants étaient entièrement gentils. Gentils dans les moindre détails. Leurs paroles, leurs comportements, leur gestuelle, leur attitudes, TOUT entièrement gentil jusqu’à la moindre de leur cellule. La gentillesse profonde, celle qui n’attend rien en retour, celle qui rend libre car Unie.
 
Il y a quelques nuits, l’on m’a montré la planète vue d’en haut. Je voyais toutes les habitations, de tous les continents, de chaque coins les plus reculés de la planète, de chaque peuple, de chaque être, de tout humain sur le sol de la terre.
 
Tout à coup, une grande vague de gentillesse est venue souffler comme le vent emporte les vagues de l’océan. J’ai alors vu les gens en transparence. Je voyais les gens physiquement mais aussi chacun de leur centre d’énergies. Chacune des couleurs en eux et autour d’eux.
 
Cette vague, telle une brise infiniment subtile à eu l’effet d’une vague révélatrice. Soudain, j’ai vu le chakra du plexus Solaire s’illuminer dans chaque personne et unifié tous les autres dans un parfait équilibre. J’ai commencé par voir un homme noir dans une maison en toit de chaume et en bois. J’ai vu la lumière dorée s’allumer en lui et soudain son visage s’est entièrement modifié. Il est devenu entièrement détendu et profondément heureux. Il a regardé ses mains et les a ouvertes devant lui. Tout en lui était devenu gentil et son être tout entier s’était transformé (“trans-former, dépassé la forme” ils me disent).
 
La conscience a été instantanée et tellement forte qu’il est sorti simplement de chez lui, entièrement gentil, dans cette nouvelle forme de lui-même. Les bras ouverts, le cœur solaire infiniment lumineux. Je l’ai vu sortir par la porte d’entrée et une fois franchi le seuil, je l’ai vu tourner la tête pour regarder celui de son voisin, a qui il était arrivé exactement la même chose et qui avait réalisé exactement le même mouvement de sortie pour rejoindre ses voisins.
 
Alors tous les voisins se regardaient comme pour la première fois. Tous parfaitement conscient de l’unité entre eux, dans un profond silence où tout était dit, car tout était là, partout et en eux. Tout était illuminé maintenant et tout le resterait. Tout avait déjà changé et tous les voilent appartenaient au passé. Comme quelque chose d’instantanément lointain.
 
J’ai vu mon point de vue s’élargir à la petite ville, tout ces gens dehors les bras ouverts, juste heureux, juste profondément empli de gentillesse dans la moindre parcelle de leur être. Puis le point de vue s’est encore élargie et alors j’ai vu les villes les unes à cotés des autres, puis les régions, puis les pays, puis les continents.
 
Ensuite l’on m’a replongé dans les détails. J’ai vu les plus riches aussi gentil que les plus pauvres, tous en parfaite harmonie de gentillesse profonde. J’ai vu alors chaque limite s’effacer l’une après l’autre, l’argent, les demeures, les commerces, les forces de l’ordre, les traités , les lois, les frontières, les interdits, les secrets, j’ai vu tout s’effacer peu à peu mais en même temps, à la vitesse de la lumière.
 
J’a vu des groupes se former par affinités, j’ai vu des gens en créations de projets, de technologies, de culture, d’éducation pour le bien de la collectivité. Je n’ai plus vu aucune individualité dans aucun comportement ni dans aucune entreprise.
 
Si quelqu’un n’ayant pas la conscience de la profonde gentillesse qui a libéré instantanément tout en eux avait pu voir ce que j’ai vu, il aurait pensé que tous ces êtres étaient guidés par une force supérieure manipulatrice.
 
Moi j’y est vu le Grand Principe en plein jour, dans le centre de chaque humain, formant l’harmonie collective, la fusion des consciences créant une synergie telle qu’elle fusionne éminemment dans la matière, en toutes créations, en toute pensées, en toutes réalisations.
 
J’y ai vu chaque humain n’avoir de pensée que pour le bien être collectif, le bien être de l’Un.
 
Je me suis sentie à nouveau chez moi. Je me suis sentie à nouveau libre. JE ME SUIS SENTIE A NOUVEAU MOI.
 
Ils viennent de me donner ces passage à l’instant :
 
“Songez à ce que serait le pouvoir de l’homme si tous ses actes et toutes ses pensées étaient dominées par les attributs du Saint Esprit” (le Grand Principe)”
 
“Quand ils seront mus par une volonté unique, toutes choses leur seront possible”
 
La Vie des Maîtres.
Lulumineuse qui vous @ime.
 
Source: http://www.lulumineuse.com
Retrouvez les chroniques de Lulumineuse sur la Presse Galactique


This post first appeared on LaPresseGalactique.org | Un Saut Quantique Dans La, please read the originial post: here

Share the post

LE TEMPS S’ACCÉLÈRE

×

Subscribe to Lapressegalactique.org | Un Saut Quantique Dans La

Get updates delivered right to your inbox!

Thank you for your subscription

×