Get Even More Visitors To Your Blog, Upgrade To A Business Listing >>

La peau sous les os

Photo © Ernesto Timor

shot: nov 10 | reprinted: today | lyon | skinny story

Je suis venu(e) habillé(e) en squelette.
Je n’ai pas eu le temps de me changer, de me mettre une peau, des chairs en dedans, le bazar des organes, les litres de sang, les tuyaux, la pelote des nerfs, c’est tellement compliqué, ça prend des années pour enfiler ça, alors je suis venu(e) comme ça, les os à l’air, vous ne m’en voulez pas ? Mon squelette, il n’est plus à l’intérieur. Je sais, c’est bizarre, mais vous le voyez bien tout de même, je veux dire, quand vous me regardez, c’est bien un squelette que vous regardez, non ?
CQFD. Il est à l’extérieur.
Tu fumes ? Qu’est ce que je disais ?…
Ah oui, je suis venu(e) habillé(e) en squelette, mais comme on m’a dit que vous seriez là, j’ai mis mon squelette du dimanche, il me va bien, non ?

(François Chaffin, Entretiens avec la mer, extrait de l’épisode huit.)

Comme je n’ai pas beaucoup le temps de poster des trucs en ce moment, quand ça m’arrive j’en profite pour parler de plusieurs sujets à la fois, je charge un peu la barque, je digresse dans l’allégresse et ça va être pénible pour ceux à qui les mélanges donnent mal à la tête !

Alors l’extrait oui c’est Entretiens avec la mer, encore et plus que jamais, la « re-création » française de ce spectacle spécialement inouï vient de se faire, j’y étais, je l’ai photographié, mais le mieux est de courir le voir en vrai : premières photos et détails sur le site de la compagnie.

A cette occasion le premier livre des Editions Image Latente vient de paraître, le titre en est Entretiens avec la mer, le texte est de François Chaffin, photos, graphisme et édition sont de moi, euh je vous le recommande : c’est là ! (Et point n’est besoin d’être accro au théâtre, vu à quel point c’est ailleurs…)

Aussi cette photo en peau de chagrin ci-dessus, c’est déjà pour l’écho avec toute cette thématique du texte susdit : mais qui donc habite ma peau ? Justement cette image fait partie d’une séquence remastérisée et fraichement republiée, La gêne aux entournures. L’occasion d’une promenade de santé en Enfer, la zone obscure de ce site…

C’est tout.

Tags:arts vivants, bizarre, corps, fetish, folie, humeur, Irregular 3.0, littérature, livre, nouveautés perso, nouveautés pro, obscur, Petites histoires pour ne pas dormir, séquences, théâtre

Cet article La Peau Sous Les os est apparu en premier sur Ernesto Timor.



This post first appeared on Ernesto Timor ⋆ Photoblog Irregular Et Galeries, please read the originial post: here

Share the post

La peau sous les os

×

Subscribe to Ernesto Timor ⋆ Photoblog Irregular Et Galeries

Get updates delivered right to your inbox!

Thank you for your subscription

×