Get Even More Visitors To Your Blog, Upgrade To A Business Listing >>

Changer d'air

N'y a-t-il pas des moments où vous avez envie de vous échapper, prendre la clé des champs, changer d'air ?

Cela fait maintenant 2 mois, que je suis revenue à la maison Avec l'Ourson. Malgré nos excusions au parc, chez le pédiatre, ou au Starbucks, je commence à saturer de passer mes journées seule avec lui dans mon appartement. Non pas que je n'aie rien à faire: j'arrive rarement à remplir les objectifs que je me suis listés pour la journée ! C'est absolument incroyable comment mon temps se trouve grignoté de toutes parts. J'ai à peine le temps de commencer une tâche, que la sieste extra courte de l'Ourson se termine déjà. Il se met à gigoter et rouspéter. Il faut que je vérifie si sa couche ne déborde pas. Peut être a-t-il faim de nouveau ? A-t-il perdu sa tétine ? Mais après tout, il s'ennuie certainement ! Peut être est-il temps de le sortir de son transat et de jouer avec lui sur son tapis d'activité, passer un moment à plat ventre ? Hou ! Mais nous ne sommes pas encore sortis aujourd'hui : c'est parti pour le manteau, le bonnet, l'écharpe, la poussette et tout le tintouin. Et quelque fois, je n'arrive tout bonnement pas à savoir ce qu'il lui faut. Heureusement que l'Ourson est un bébé exemplaire qui est assez coopératif et patient avec sa débutante de Maman ! Je n'ose même pas imaginer mon état de déliquescence avec un bébé plus exigent... Alors quand Mr D. rentre enfin du travail le soir, j'ai bien envie de lui "refiler le bébé" !


Alors pour la Toussaint, j'ai emmené mon Ourson prendre l'air de la campagne. Chez mes parents en Champagne nous avons retrouvé le calme, loin des marteaux piqueur de la rue d'en bas, des sirènes des pompiers et de la police (nous habitons juste en face d'un commissariat). Ma petite soeur et mon petit frères qui n'ont jamais eu de bébé à la maison étaient ravis de découvrir cette petite personne qui avait bien grandi depuis la dernière fois qu'ils l'avait vue et qui commence à dialoguer avec nous. Mon frère surtout m'a impressionnée par ses observations pertinentes sur le développement psychomoteur de mon bébé. Lui qui me demandait la dernière fois de le prévenir quand l'Ourson commencerait à parler !



L'un dans l'autre, avoir un peu de compagnie durant la journée, pouvoir m'absenter intellectuellement quelques instants en sachant que quelqu'un veille sur le bien-être et la sécurité de mon bébé, ne pas préparer à manger, et pouvoir partir une soirée au cinéma (James Bond !!) : tout cela m'à ré-gé-né-rée !

Je suis revenue pleine d'énergie et un peu plus de patience même si je suis toujours bien fatiguée le soir.
Rendez-vous sur Hellocoton !


This post first appeared on Mom : A Work In Progress, please read the originial post: here

Share the post

Changer d'air

×

Subscribe to Mom : A Work In Progress

Get updates delivered right to your inbox!

Thank you for your subscription

×