Get Even More Visitors To Your Blog, Upgrade To A Business Listing >>

Maladie de mort liée aux renards

Une maladie mortelle

Nous gagnons la bataille contre la rage en Europe, mais les craintes sont de plus en plus grandes, que les Renards diffusent une nouvelle maladie, qui est mortelle pour les humains. Le problème a maintenant atteint plusieurs régions, considéré comme trop lointaines comme la Suède. Je n'ai pas entendu à date que cette infection soit apparue en Amérique du Nord. 



Les chasseurs qui entrent en contact avec Les Renards infectés, ne savent même qu'ils sont infectés. Après quelques 10 ou 15 ans, ils tombent malades et meurent. Leurs organes internes, sont tellement endommagés, qu'il leur est impossible de survivre.


Mais quelle est cette maladie ?

La maladie est appelée ''échinococcus alvéolaire'' chez l'homme. Cette maladie est causée par une infection, par le stade larvaire "d'Echinococcus multilocularis'', un ténia exotique qui se trouve principalement, chez les renards et les chiens.

Les gens deviennent infectés par inadvertance, en mangeant des oeufs, qui ont passé par les fèces de ces animaux. Un contact accidentel direct avec les fèces, est nécessaire par exemple, en mangeant des champignons ou des baies sauvages contaminées, comme les fraises par exemple.


La maladie chez l'homme, peut prendre entre 10 et 15 ans pour être diagnostiquée, époque pendant laquelle le ténia, a causé tellement de dommages au foie, que 90% des patients en décèdent.

Nulle part en Europe, n'est-on à l'abri du ténia, sauf si vous habitez la Norvège,la Finlande, l'Irlande ou le Royaume-Uni. La Suède a perdu son statut ''indemne de ténia'' en décembre 2010, où un renard a été trouvé infecté. Combien de temps le ténia prendra-t-il pour atteindre l'Amérique, nul ne le sait. Mais nous savons déjà que cette maladie se concentre sur l'hémisphère nord.

Vous n'avez pas encore entendu parler de ce ténia ou de la maladie qu'il provoque dans les médias traditionnels, car on a pas encore saisi l'ampleur du problème, auquel l'Europe peut faire face. Les scientifiques sont très inquiets, de cette menace croissante pour la santé humaine.

Des essais ont commencé en France et en Allemagne, sur l'utilisation d'appâts traités dans les zones urbaines, afin de réduire les taux d'infection dans les populations de renards. Ici au Québec, l'utilisation d'appâts traités pour combattre la rage en autre, est une pratique courante, depuis plusieurs années.

Les programmes de la faune, et les protectionnistes présentent le renard, comme un animal si inoffensif , qu'on pourrait l'inviter dans notre jardin. Les renards infectés pourraient ainsi tuer des familles, dans leur propre jardin. Lorsque les risques associés aux renards infectés, seront un peu plus connus, il est indéniable que les risques, que posent les animaux sauvages en général, vont exiger un peu plus de respect de la population.

Les chasseurs connaissent bien ces risques. Si les renards infectés, se mettent à tuer des personnes autres que les chasseurs, en tant que membres responsables de nos communautés locales, nous aurons à éduquer les membres des familles des non-chasseurs, leurs amis et leurs connaissances sur les risques de contact avec les renards.

C'était l'opinion du blogueur en ce 1er septembre 2018.

André Nanook Simard
ait une traduction (amateur) d'un article qui provient du site européen: ''Yeswehunt'' et que l'on peut retrouver à cette adresse:  
k


This post first appeared on Blog De Chasse Au Chevreuil à L'arc, please read the originial post: here

Share the post

Maladie de mort liée aux renards

×

Subscribe to Blog De Chasse Au Chevreuil à L'arc

Get updates delivered right to your inbox!

Thank you for your subscription

×