Get Even More Visitors To Your Blog, Upgrade To A Business Listing >>

L'évidence du vent

L'évidence

De nos jours il n'y a pas un chasseur de Chevreuil qui conteste que le vent joue un grand rôle, dans le comportement du chevreuil. La direction et la vitesse du vent sont probablement, les facteurs les plus importants dans la vie d'un chasseur de chevreuil. Dans chaque récit de chasse au chevreuil le vent y joue constamment un rôle déterminant. 


En réalité on peut comprendre facilement pourquoi le vent est un facteur important dans les déplacements d'un chevreuil. Tous Les déplacements d'un chevreuil adulte sont affectés par ce principe de base, car le chevreuil est doté de sens très développés lui permettant de détecter les prédateurs et éviter d"être détecté.

Son sens de l'ouie avec ses oreilles mobiles est 10 fois plus performant que celui des humains. Sa vue bien que monochrome est bien adaptée aux conditions dans lesquelles il vit. Son sens de l'odorat est probablement 100 fois plus puissant que celui du chien. De plus le chevreuil est doté de réflexes particulièrement explosifs lui permettant de s'enfuir rapidement. À cet arsenal il faut ajouter une nervosité innée devant l'inhabituel. Quand toutes ces habiletés sont rassemblées dans le même animal, il faut admettre qu'un chevreuil est probablement l'animal le plus difficile à chasser au Québec.
 


Quand on pense que tous les sens de l'animal sont augmentés ou diminués par les effets du vent, il est assez aisé de constater que le chevreuil va diminuer ses déplacements considérablement lors de grands vents. Le chevreuil se sert du vent pour détecter tous les dangers et lorsque la vitesse du vent produit toutes sortes de bruits autour de lui, sa nervosité l'emporte et il se retire de la circulation. Le chevreuil va alors devenir exclusivement nocturne et/ou il va changer complètement de territoire.



J'ai plus tard compris que le vent nord-ouest en passant au dessus de la cime des arbres, créait une spirale, qui prenait l'air près du sol, le ramenait à plus de 30 mètres de hauteur pour se mélanger au vent de 60 klm à l'heure, et l'expédier avec toutes les senteurs ramassées en chemin, à près de 50 mètres plus loin, exactement à l'endroit ou se tenait le chevreuil. Voyez sur la photo qui suit, la spirale effectuée par le vent. Malgré tous les soins que j'avais pris pour être sans odeur, ce chevreuil adulte m'avait rapidement repéré grâce à l'utilisation du vent en sa faveur.


C'était l'opinion du blogueur en ce 16 avril 2017.


André Nanook Simard


This post first appeared on Blog De Chasse Au Chevreuil à L'arc, please read the originial post: here

Share the post

L'évidence du vent

×

Subscribe to Blog De Chasse Au Chevreuil à L'arc

Get updates delivered right to your inbox!

Thank you for your subscription

×