Get Even More Visitors To Your Blog, Upgrade To A Business Listing >>

(Faux) dilemme pour les mauvais boss : se transformer ou disparaître ! (Partie 1)

En mai 2017, une entreprise que j’accompagnais était encore une fois sur le point de faire faillite. Elle avait été fondée 12 ans auparavant et ils en étaient rendus au point où ils ne pouvaient plus payer leurs salariés. L’équipe tombait en ruine. Un projet dans lequel ils avaient tout investi finissait par partir complètement en « vrille », et ceci à cause d’un mauvais client. Mais une page était sur le point de se tourner. Je me souviens que ce soir-là, c’est les larmes au bord des yeux, que les deux associés, se sont fait une promesse : ils ne baisseraient plus jamais la tête devant un client. Et pour ce faire, pour réussir, ils devaient se transformer, recommencer, il fallait redéfinir leurs principes et s’y tenir, parce que c’est la seule solution pour garder la tête haute. Sans s’en rendre vraiment compte, ce jour-là, Nous étions sur le point de réinventer la culture corporative de leur société. Nous avons entrepris de définir des principes, les détailler, les confronter et enfin d’en débattre pour s’assurer qu’ils étaient le plus juste possible. Le constat final fut que l’homme est leur ressource la plus importante, il faut qu’il redevienne leur focus.

Pour faire simple, la nouvelle culture définit une mission principale, qui est « Human-First » et une vision : un monde dans lequel l’entreprise est capable de positionner l’homme au centre de ces préoccupations, avant même ses ambitions. Mais cette idée n’est pas une devise « flower power », loin de là ! Les évolutions en termes d’informatique entre les années 2000 et 2010, nous ont enseigné que la digitalisation donne aux individus des super pouvoirs, des possibilités colossales d’apprendre et de se développer. De l’autre côté, Les Entreprises, pour croître ou seulement pour survivre dans ce siècle, vont devoir apprendre à entretenir des relations différentes avec leurs clients, et tout particulièrement à former leurs équipes autour d’un objectif clé : la satisfaction client, tout en sachant défendre son offre. Le rôle du Boss va donc plus que jamais être un rôle-clef et devoir se transformer. Fini les requins, fini les autocrates, la collaboration permet de se surpasser, l’intelligence collective allant plus loin qu’une pensée solitaire.

Le rythme de digitalisation imposé par les entreprises innovantes est frénétique. Les entreprises qui ne s’adaptent pas vont mourir, c’est un fait… Mais pour innover, les sociétés nécessitent des ressources humaines adaptées. Non seulement adaptée, mais des équipes complémentaires et motivées. Par ailleurs, le problème que rencontrent les entreprises aujourd’hui est lié à leur structure, qui n’est pas prête pour cette innovation. Pourquoi ? Prenons une personne lambda de l’entreprise, qu’on appellera Paul pour l’exemple. Paul n’a pas une motivation suffisante dans une structure hiérarchique qui a été conçue pour l’efficacité, pensée pour transmettre une chaîne d’ordre. Si nous nous penchions de plus près sur la structure actuelle… Les managers intermédiaires dictent aux employés ce qu’ils doivent faire. Ces décisions qui ont été prises par d’autres personnes, plus haut placées dans la hiérarchie, avec lesquelles ils ne sont peut-être même pas d’accord. Il est presque impossible de maintenir la motivation dans ce contexte et malheureusement c’est le fléau de 2018. Il existe une étude tristement célèbre du cabinet Towers Watson qui dit que seule une personne sur 8 se sent motiver par son travail. Non seulement c’est grave mais c’est triste.

Et si nous revenions un petit peu à la thèse de départ : si pour survivre dans ce monde digital, il est primordial d’innover et pour innover vous avez besoin d’employés motivés, comment pouvons-nous créer une nouvelle forme de gestion qui nous aiderait à innover et à développer de la motivation ?

La suite demain …

The post (Faux) dilemme pour Les Mauvais Boss : se transformer ou disparaître ! (Partie 1) appeared first on Dunforce.



This post first appeared on Dunforce- L'Agent De Recouvrement Intelligent, please read the originial post: here

Share the post

(Faux) dilemme pour les mauvais boss : se transformer ou disparaître ! (Partie 1)

×

Subscribe to Dunforce- L'agent De Recouvrement Intelligent

Get updates delivered right to your inbox!

Thank you for your subscription

×