Get Even More Visitors To Your Blog, Upgrade To A Business Listing >>

AU COEUR DE CE PAYS

de J. M. Coetzee
Roman - 220 pages
Editions Serpent à Plumes - 1999
Magda habite une ferme isolée dans le veld sud-africaine, Avec son père. La Jeune Femme est murée dans une aigreur, une maigreur, des pensées lancinantes autour de sa laideur et sa virginité, son mal-être chronique. Quand son père se met à coucher avec la jeune femme d'Hendrick, l'employé noir de la ferme, Magda le vit comme une humiliation de plus, elle qui passe ses journées à s'occuper de l'intérieur, des basses tâches. Des envies inassouvies de meurtres, de sang, de cris, se font sentir de plus en plus précisément…
C'est le premier roman de J. M. Coetzee que je lis, après avoir adoré l'adaptation de Disgrace en 2010. Et quel choc ! Déroutée de prime abord par la structure en micros chapitres numérotés, et par les pensées incessantes qui parfois décrivent en plusieurs versions un même événement (réel ou seulement rêvé ?), j'ai été rapidement séduite par Cette langue sans concession, dure, froide et brûlante, sanglante aussi.

Extrait :
"La femme que je vois dans la glace et qui me regarde, coiffée d’un bonnet de nuit, cette femme qui est moi, dans un sens, dépérira ici, au cœur de ce pays, si elle ne trouve pas la portion d’événements indispensable à sa survie. Je n’ai pas envie de faire partie de cette catégorie de gens qui ne voient personne lorsqu’ils regardent une glace, qui ne projettent pas d’ombre lorsqu’ils marchent au soleil, cela dépend de moi."
C'est lancinant, ça percute en plein ventre, ça touche au Coeur, comme des monologues des personnages de roman de Toni Morrison. Un huis-clos au coeur de l'immensité, des sentiments refoulés, âpres, et les cicatrices de l'apartheid qui s'insinuent et fendillent toute relation. 
Un livre magnifique, qui nous entraîne dans un drame sanglant, meurtrier, inéluctablement tragique. Un portrait féminin, féministe ?, dressé avec talent.

L'avis de Papillon - Journal d'une lectrice
L'avis de Pitou - Voyage au bout de la lettre


This post first appeared on Chez Lo, please read the originial post: here

Share the post

AU COEUR DE CE PAYS

×

Subscribe to Chez Lo

Get updates delivered right to your inbox!

Thank you for your subscription

×