Get Even More Visitors To Your Blog, Upgrade To A Business Listing >>

Un ancien ministre de Blaise Compaoré démissionne de la présidence de son parti

Un ancien ministre de Blaise Compaoré démissionne de la présidence de son parti

L’ex-président du Burkina Faso, Blaise Compaoré|©DR

Le colonel Yacouba Ouédraogo, ancien ministre des Sports et des loisirs, sous l’ère Blaise Compaoré, a démissionné de la présidence de son parti, l’Union pour un Burkina nouveau (UBN), estimant que sa famille et ses « proches ont suffisamment souffert des conséquences de (sa) décision d’entrer en politique », selon une note.

En intégrant le gouvernement, M. Yacouba Ouédraogo, avoue qu’il rêvait d’ « un meilleur avenir » pour tous ses compatriotes qui fondaient leur confiance en la capacité collective à réaliser cette ambition pour son cher pays, mais malheureusement, il rencontrera des péripéties qui lui révéleront «  la face hideuse des choses » politiques.

« Chacun de nous peut servir le pays au poste où il se sent le mieux disposé. Pour ma part, j’estime que ma famille et mes proches ont Suffisamment Souffert Des conséquences de ma décision d’entrer en politique », a-t-il dit, justifiant les raisons de son départ de l’échiquier politique burkinabè.

En 2011, lorsque le Colonel Yacouba Ouédraogo a été nommé pour la toute première fois au gouvernement pour diriger le département en charge Des Sports et des loisirs, il explique que devant le climat politique déjà délétère à l’époque, il a senti la nécessité de créer cette « association apolitique dont l’objectif était de réunir tous nos compatriotes autour d’un idéal : celui d’un Burkina Nouveau où chacun serait un défenseur infatigable de la paix, condition sine qua non à tout développement ».

Avec les changements et ruptures intervenus fin 2014 dans les champs politiques, socioculturels et économiques à la faveur de l’insurrection populaire, l’ex-ministre des Sports, a annoncé sa « démission de toutes les instances de l’Union pour un Burkina Nouveau et du Parti lui-même (UBN) ».

Novice en politique, le colonel Yacouba Ouédraogo, a révélé qu’il n’avait « jamais milité dans aucun parti politique au Burkina Faso ni ailleurs », avant de se « jeter dans cette nouvelle aventure, avec la création de l’Union pour un Burkina Nouveau (UBN) », pensant qu’une telle « perspective impliquait nécessairement un consensus de pensée à cultiver, à entretenir et à développer » le pays.

« Je voudrais d’ailleurs exprimer ici toute ma gratitude à tout ce beau monde auquel j’associe l’ensemble des militants de l’UBN, les responsables du parti, toutes les personnes-ressource qui, avec sincérité, m’ont apporté conseils, critiques, suggestions et recommandations utiles durant cette courte parenthèse de vie militante », a-t-il poursuivi.

« Cette décision, je l’ai prise seul, et face à ma conscience (…) les moments importants que traverse notre cher pays en ce moment demande, non seulement la mobilisation de tous ses fils et toutes ses filles, mais aussi et surtout des actions courageuses et patriotiques ne prenant en compte que les intérêts exclusifs du Burkina Faso », a-t-il renchéri.

Conformément aux statuts de son parti, le vice-président de la formation politique assurera l’intérim en attendant le prochain congrès, qui désignera un nouveau chef de l’organisation.

© OEIL D’AFRIQUE
Follow @oeildafrique1



This post first appeared on OEIL D'AFRIQUE | L'actualité Africaine Avec, please read the originial post: here

Share the post

Un ancien ministre de Blaise Compaoré démissionne de la présidence de son parti

×

Subscribe to Oeil D'afrique | L'actualité Africaine Avec

Get updates delivered right to your inbox!

Thank you for your subscription

×