Get Even More Visitors To Your Blog, Upgrade To A Business Listing >>

Le Club des Animistes de Montreuil


Dans le cadre de la Semaine du Bizarre qu'organise chaque année le Théâtre Berthelot à Montreuil, Vincent Epplay et Ravi Shardja (Xavier Roux) jouaient hier soir en direct sur un montage d'archives cinématographiques montées par Stéphane Broc. De chaque côté de l'écran les deux musiciens opèrent sous l'œil torve de masques à plumes tandis que sont projetés d'étranges cérémonials où la musique est centrale. De la Manche au Pacifique les nuages protègent ces musiciens en herbe qui tapent sur les touches pour plaire aux vaches, soufflent dans des conques ou de longues trompes que le doublage sonore fait communier en un rituel sans âge. Même les chats s'en mêlent ! Vincent Epplay transforme le son synchrone des films et ajoute des nappes d'électrons tandis que Ravi Shardja joue à l'ancienne en anches, appeaux, archet et mandoline électrique. Le Club des Animistes qu'ils ont fondé nous plonge dans une messe profane dont les dieux se rient du formatage monothéiste aux mains des marchands. Nous sommes rentrés en voiture, mais les conducteurs autour de nous avaient de drôles de têtes...


This post first appeared on Jean-Jacques Birgé, please read the originial post: here

Share the post

Le Club des Animistes de Montreuil

×

Subscribe to Jean-jacques Birgé

Get updates delivered right to your inbox!

Thank you for your subscription

×