Get Even More Visitors To Your Blog, Upgrade To A Business Listing >>

LE XVII°S CHAPITRE 14 (suite) BAROQUE CHAPITRE 15 (suite) CLASSICISME (suite)

CHAPITRE 14 (suite) BAROQUE CHAPITRE 15 (suite) CLASSICISME : le XVII°SIECLE : LES ARTISTES
Jacques ROUVEYROL

I. LE BAROQUE ESPAGNOL (El Siglo de Oro).

Le XVII° siècle espagnol est à la fois religieux et attaché à sa terre. De cet attachement résultent d’un côté des « scènes de genre » qui mettent en avant plutôt la condition populaire (quand il ne s’agit pas de peinture de Cour) et, d’un autre côté, un mysticisme brûlant comme le soleil qui a cuit la peau de ces hommes et de ces femmes que les scènes de genre ont dévoilés au travail ; un mysticisme porté par les ascètes décharnés de Zurbaran ou Ribera.
Quelques grands noms :
1. Diego Velazquez (1599 – 1660)
2. Jusepe Ribera (1591 – 1652)
3. Francisco Zurbaran (1598 – 1664)
4. Murillo (1618 – 1682)




II . LE BAROQUE ITALIEN

S’il est un lieu du Baroque, c’est bien l’Italie. De grandes compositions mouvementées, tourmentées où l’expression des passions de toutes natures a libre cours.
Quelques grands noms :
1. Guercino (dit Le Guerchin) 1591 -1666
2. Gentileschi Orazio (1563 – 1639)
3. Pierre de Cortone (1596 – 1669)
4. Luca Giordano (1634 – 1705)
5. Le Bernin (1598 – 1680)






III. LES FLANDRES BAROQUES

Avec Rubens (1577-1640), les Flandres entrent de plain-pied dans le baroque et en atteignent le sommet. Jordaens (1593-1678) est sans doute l’autre grand nom qu’il faut attacher à cette période et ce « courant ».



IV. LA FRANCE CLASSIQUE ET BAROQUE

C’est en France plus qu’ailleurs qu’à côté du baroque proprement dit (bien représenté par Le Brun, pourtant directeur de l’Académie qui élabore et promeut les règles du classicisme) , se développe un classicisme dont Poussin sera le maître incontesté.

Quelques grands noms :
1. Simon Vouet (1590 – 1649)
2. Georges de la Tour (1593 – 1652)
3. Nicolas Poussin (1594 – 1665)
4. Claude Gellée dit Le Lorrain ( 1600 – 1682)
5. Le Brun Charles (1619 – 1690)
6. Philippe de Champaigne (1602 – 1674)
7. Louis Le Nain (1593 – 1648)






Quelques noms en sculpture :

1. Coysevox Antoine (1640 – 1720)
2. Girardon François (1628 – 1715)
3. Lemoyne François (1688 – 1737)
4. Puget Pierre (1620 – 1694)


V. L’ALLEMAGNE ET L’AUTRICHE BAROQUES
Manifestement, l’inspiration est italienne (vénitienne, même) et flamande (Rubens), particulièrement chez Liss (1595-1629) et aussi chez Loth (1632-1698).




Le baroque ne cesse pas avec le siècle. Il trouvera son prolongement dans la peinture du « grand style » au XVIII° et son évolution dans le Rococo. Déjà, depuis le XVI° siècle, un thème ne cesse de prendre de l’ampleur : le nu féminin. Dans le Rococo, la référence à l’ Histoire (mythologique spécialement) deviendra un prétexte à une peinture érotisée. Cela est déjà en marche depuis la Vénus d’Urbin du Titien.

Pour télécharger le DIAPORAMA de ce cours :

















This post first appeared on HISTOIRE DE L'ART, please read the originial post: here

Share the post

LE XVII°S CHAPITRE 14 (suite) BAROQUE CHAPITRE 15 (suite) CLASSICISME (suite)

×

Subscribe to Histoire De L'art

Get updates delivered right to your inbox!

Thank you for your subscription

×